Prenez une assurance prénatale pour votre bébé

Prenez une assurance prénatale pour votre bébé

Dès que vous avez eu le résultat de votre test de grossesse positif, vous devrez penser à ouvrir un compte pour une assurance prénatale. C’est vrai que votre mutuelle de santé va prendre en compte une grande partie de vos dépenses durant l’accouchement. Cette assurance va agir au nom de votre bébé pour cette fois.

Activez le contrat d’assurance de votre bébé

Bébé sera toujours sous votre responsabilité, mais en cas de maladies graves surtout, au moins l’assurance vous aidera. Il intervient tout de suite au cas où vous auriez une difficulté durant l’accouchement. Sachez que certaines mutuelles de santé ne prennent pas en compte les dépenses superflues à la naissance, et pourtant, pour assurer votre confort, vous devriez déjà vous préparer à cela et avoir une assurance pour bébé. Quand vous souscrivez pour une assurance prénatale, des fois, vous serez demandés à cocher pour les services que vous bénéficierez en cas de souci, ne négligez pas de cocher l’assurance en cas d’accident. Sachez que votre enfant ne travaille pas encore, et pourtant il peut subir un accident, et son assurance interviendra.

À quel moment va-t-il falloir signer le contrat d’assurance prénatale ?

Vous pouvez le signer à n’importe quel moment, mais de préférence, au troisième mois de grossesse. Dans ce cas, il interviendra tout de suite pour le bébé et suivra de près le développement de votre grossesse. La facturation débutera selon votre convenance, plusieurs parents signent le contrat d’assurance à son troisième mois de grossesse et ne sera facturé qu’un mois après la naissance de l’enfant. Cette assurance prénatale couvrira votre bébé jusqu’à l’âge où il ira en classe, donc à 3 ou 4 ans, et vous pouvez le transformer en assurance enfant à partir de cet âge-là, avec d’autres conditions.

 

Comment choisir son assurance prénatale ?

Le choix de cette assurance prénatale n’est pas obligatoire, mais c’est une nécessité afin d’éliminer le stress au moment de l’accouchement. Faites-le maintenant et vous aurez l’esprit tranquille durant la portée de cet enfant jusqu’à sa naissance, et même après. Et puis la cotisation mensuelle ne coûte pas si cher, vu l’apaisement que ce contrat vous offrira. Par contre, dans votre choix, prenez quelque temps pour faire la comparaison du service le moins cher. Le choix va aussi dépendre de plusieurs cas, et il faut faire une enquête là-dessus pour les maladies héréditaires qui peuvent avoir votre enfant, afin que vous puissiez déjà vous y préparer, par exemple un diabète ou une maladie cardiaque, ou de l’asthme, etc. il ne faut pas hésiter à faire un entretien prénatal avec une sage-femme, surtout pour sa première grossesse. C’est à partir du résultat de cet interview que la sage-femme va vous donner son avis pour les choix d’une assurance prénatale qui proposera la meilleure offre pour vous rassurer. En effet, il y a des mamans qui se posent beaucoup de questions à propos de leur grossesse et de leur évolution, du changement de leur corps qui ne sera pas résolu lors d’une visite mensuelle.

Pour un petit conseil, choisissez déjà une assurance octroyant des soins dentaires pour enfant, l’hospitalisation en salle privée, et une assurance voyage, etc.